Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com

Bienvenue au site dédié à

la Création Société Au Maroc

Les dix bonnes raisons pour adopter le Maroc

  • Capitale : Rabat 652.000 habitants
  • Capitale économique : Casablanca
  • Forme de l’État : Monarchie constitutionnelle
  • Superficie : 710 850 km2
  • Population : 31 671 474 habitants
  • Monnaie : Dirham marocain (MAD ou Dh)
  • PIB par habitant : $US 3.800 (en 2007)
  • Taux de croissance : 6,5% (2008)
  • PIB : $US 91,4 milliards (2009)
  • Fuseau horaire : UTC +0  ou +1 en été
  • Domaine internet : .ma
  • Indicatif téléphonique : +212

Repères

  • 38% de francophones ;
  • 15% d’hispanophones ;
  • Des infrastructures modernes ;
  • 560 000 entreprises dont 20% dans les services ;
  • Un accord d’association avec l’Union Européenne, les Etats-Unis, la Turquie, ainsi qu’avec l’Egypte, la Jordanie et la Tunisie dans le cadre de l’accord d’Agadir.
  1. Le Maroc est parmi les pays les plus stables et les plus sûrs au monde. En réalité cette question n’a jamais été d’actualité au Maroc. La poser serait un manque d’information sur la réalité du Maroc. Le classement du Maroc au 48ème rang dans le dernier rapport du prestigieux "Global Peace Index" vient pour le rappeler. Dans ce rapport, le Maroc est positionné au même niveau que des pays comme la France, l’Italie et l’Australie. Le Maroc va jusqu’à surclasser le Royaume-Uni qui devait se contenter du 49ème rang... Lorsqu'un retraité français choisit le Maroc pour profiter de ses jours cela vaut mieux que tous les indicateurs statistiques.
  2. Le Maroc est de plus en plus cosmopolite et traditionnellement ouvert à toutes les religions. Les européens sont de plus en nombreux à s’installer au Maroc. Les religions sont librement pratiquées et ont leurs lieux de culte. Le roi en personne est le garant du respect de cet acquis historique.
  3. Le Maroc n’est pas un état croupion, c’est un état de droit. Le Maroc a toujours cherché à être en harmonie avec ses partenaires internationaux et être en conformité avec le droit international. Sur le plan intérieur, le droit et les libertés individuels sont protégés par la loi. Le monde des affaires est régit par une législation qui encadre tout les secteurs d’activité et qui cherche à réglementer les secteurs émergeants.
  4. Le Maroc dispose d’un gouvernement enthousiaste, accessible, communicatif, clairement volontariste, cohérent dans sa démarche et en phase avec les mutations que connaît le pays. C’est un gouvernement d’action. Il aborde les questions avec lucidité et communique volontiers sur ses actions avec consistance. Ce n’est pas étonnant puisque la plupart de ses ministres sont des jeunes qui ont évolué en Europe ou en Amérique, mais qui restent toutefois coachés par des routards de la politique. Cela assure un certain équilibre et une certaine persistance dans l’action gouvernementale.
  5. Hormis Israël, l’économie marocaine est la plus dynamique du sud de la méditerranée. Le Maroc est désormais un vaste chantier. Les marocains donnent désormais cette impression de vouloir rattraper le temps perdu. Toutes les régions du Maroc se développent à un rythme époustouflant, même si le nord semble désormais être la locomotive du pays. Cette région dont parlait récemment l’hebdomadaire "Jeune Afrique" en disant "on se croirait en Chine".
  6. L’offre du Maroc est ouverte. Alors que l’Europe est désormais saturée, le Maroc est un pays émergeant à construire. De la boulangerie du quartier de Guéliz à Marrakech au méga port de Tanger, le Maroc est preneur de toutes les bonnes idées. Investir dans les secteurs traditionnels comme le bâtiment et le tourisme est certes la garantie d’une rentabilité immédiate, mais c’est vers les nouvelles technologies que le Maroc est en train de redessiner les nouvelles orientations de sa future économie. Pour ce faire, il se donne les moyens logistiques et juridiques : construction de zones franches, construction de zones offshore suréquipées allant jusqu’à englober des antennes des écoles françaises, autoroutes, chemins de fer, TGV, tramway, infrastructures de communication, exonérations fiscales et des charges salariales, subventions à l’embauche et à la formation, etc. Toutes les régions du Maroc se livrent désormais à une concurrence rude mais intelligente. Chacune d’elles essayent de tirer son épingle du jeu de l’intégration du Maroc dans l’économie mondiale en se spécialisant de plus en plus afin d’offrir de réelles opportunités d’investissement. Des capitales régionales commencent à s’imposer naturellement pour dessiner la nouvelle géographie économique du pays : Tanger pour le nord, Fès pour l’oriental, l’indétrônable Casablanca pour le nord-ouest, Marrakech pour le centre et Laayoune pour le grand sud.
  7. Le Maroc est le pays africain et arabe qui est, géographiquement et économiquement, le plus proche de l’Europe. 14 Km seulement le séparent de l’Europe. Le projet d’une liaison ferroviaire entre le Maroc et l’Espagne via un tunnel sous-marin est déjà approuvé. La liaison sera opérationnelle en 2025. L’achèvement de la réalisation de ce projet titanesque intégrera in facto le Maroc dans l’espace européen. Mais d’ores et déjà l’accord aérien "Open Sky" entre le Maroc et l'UE fait de l’intégration aérienne européenne du Maroc une réalité. De véritables navettes aériennes entre l’Europe et le Maroc sont déjà mises en place. Les hommes d’affaires européens ont, aujourd’hui, la possibilité d’aller et revenir du Maroc dans la même journée. De même, le méga port de Tanger-Med peut accueillir les plus gros navires porte-conteneurs asiatiques et américains. Il fait du Maroc une plateforme de distribution pour tout l’Afrique et l’Europe. L’accord de pêche entre le Maroc et l’EU fait du Maroc un partenaire stratégique. Enfin, l’ascension extraordinaire des activités de l’Offshoring et la délocalisation massive au Maroc sont en train de faire de celui-ci une greffe économique à l’Europe et sceller définitivement leur destin commun.
  8. Le Maroc est le pays africain et arabe qui est, culturellement, le plus proche de l’Europe. Même si les marocains revendiquent sincèrement leur enracinement africain, ils restent profondément européanisés et font de l’Europe le modèle à suivre. Cela se reflète dans l’enseignement qu’ils reçoivent, dans leur mode de vie et dans leur perception du monde. Cette proximité culturelle trouve ses origines dans les entrailles de l’histoire. Les marocains étaient toujours, d’une façon ou d’une autre, associés aux grands rendez-vous de l’histoire de l’Europe. Cette proximité culturelle se renforce davantage chaque jour et prend, aujourd’hui, une dimension inédite. Et pour cause : les marocains à l’étranger dépassent aujourd’hui les 3 millions, les binationaux sont de plus en plus nombreux, les mariages mixtes sont de plus en plus fréquents et les européens s’installent en masse au Maroc. Certaines villes comme Marrakech et Casablanca sont devenues des lieux de mixité culturelle par excellence.
  9. Le mode opératoire de l’administration marocaine est fortement inspiré pour ne pas dire calqué sur le modèle français. Les entrepreneurs européens trouveront au Maroc les mêmes institutions et interlocuteurs, et rempliront les mêmes formulaires.
  10. Le Maroc dispose d’une mine de main-d’œuvre compétitive. Son coût défie toute concurrence sans remettre en cause la qualité du travail. Les ingénieurs marocains sont aussi bien formés que leurs homologues européens, et très motivés en prime. Ils viennent des grandes écoles françaises, canadiennes ou marocaines de haut niveau. Les comptables marocains ne sont pas en reste. Ils sont formés sur le plan comptable de Napoléon et sont équipés des mêmes progiciels que leurs homologues européens. Quant aux maçons marocains, ce sont de vrais artistes. Ils ne sont jamais à court d’imagination.

Source : marocoffshore

Suivez-nous sur:

Visioconférence

Plan du Siège

Contact Express

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com